Une page à propos du    P E R E   A B B E

C'est donc un événement qui guide le choix de cette Page : en effet les moines de l'abbaye cistercienne de Tamié*, ont élu un nouvel abbé le 17 novembre 2011 : dom Ginepro Riva.
Dom Victor Bourdeau, qui était précédemment Abbé, ayant atteint la limite d'âge, avait démissionné de cette charge.

Pour savoir ce qu'est un Père Abbé dans une abbaye cistercienne, nous allons consulter la règle de St Benoît. C'est en effet à ce document que se réfèrent d'abord les moines. Il est pourtant bien ancien : il date du 6ème siècle ! Il n'a cependant rien d'un vieux livre poussiéreux rangé dans les bibliothèques. Il aurait plutôt l'allure du livret usagé auquel on s'est fréquemment référé... dont on connaît par cœur maints passages et que l'on sait toujours ouvrir à la bonne page...
« Nous voulons que cette règle soit lue fréquemment en communauté » (chapitre 66, 8). C'est ce qu'ont fait au cours des siècles, des générations successives de moines et de moniales. Ils ont fait, et font encore, l'expérience de trouver là un itinéraire spirituel communautaire tout inspiré de l'Evangile, une sagesse humaine sans pareille.

La Règle de Saint Benoît

Saint Benoît a vécu au 6ème siècle en Italie.
Pour les moines qui sont venus se regrouper autour de lui, il écrit une « Règle », un tout petit ouvrage, moins de cent pages dans un petit format ! En cela Benoît ne fait rien d'original, d'autres documents de ce genre existaient déjà. Il s'inspire surtout d'une règle dont on ignore l'auteur et qu'on nomme la « Règle du maître » et de celle de Saint Basile qu'il cite dans son dernier chapitre.

L'originalité tient à son contenu qui en a fait « l'une des créations les plus fécondes du monde latin finissant ». Règle monastique qui a été la plus répandue dans l'occident chrétien, qui a survécu aux siècles et qui, dans un passé plus proche, a traversé les mers pour rejoindre tous les continents. « Chef d'œuvre d'humanité ! » a-t-on dit...

Saint Benoît écrit pour des moines qu'il connaît, dont il partage la vie. Le ton est celui qu'il donne au début du prologue : « accepte les conseils d'un père très aimant ». Ces conseils il les tire de sa connaissance profonde du cœur humain jointe à celle de l'Ecriture. Ils sont le fruit de sa longue expérience monastique vécue avec des frères, réajustée sans cesse pour être humainement accessible et en même temps toujours plus authentiquement évangélique...

La Règle de Saint Benoît ne suit pas un plan bien établi : on dirait que des propos s'ajoutent les uns aux autres à partir des nécessités, des découvertes, des progrès de la vie communautaire. Elle comporte un prologue et 73 chapitres de longueur très inégale. Tout au cours des prescriptions il est fait allusion à l'abbé, mais deux chapitres le concernent particulièrement : le n° 2 : des qualités requises de l'abbé, et le n° 64 : de l'institution de l'Abbé.

Au cours de la bénédiction abbatiale,
l'évêque remet au nouveau Père Abbé
la Règle de saint Benoît.
Photo Bruno Wadoux
L E   P E R E   A B B E

Les textes encadrés écrits sont des extraits de la règle de St Benoît, version française de H. Rochais, éd. Desclée de Brouwer. Les titres sont de la rédaction.
Le premier chiffre indique le chapitre de la Règle, le deuxième le verset.

Qui sera Père Abbé ?

Dans l'institution de l'abbé on se fixera toujours pour principe d'établir celui qu'élira, d'un commun accord toute la communauté inspirée par la crainte de Dieu ou une majorité même faible. (64, 1)

Maître et pasteur

Il revient au maître de tout régler avec prévoyance et justice. (2, 6)

Rien ne passera avant le service de Dieu (43,3)

Il imitera la tendresse exemplaire du bon Pasteur qui, laissant sur la montagne ses 99 brebis va chercher la seule qui se soit égarée. (ch 27, 5)

Attention particulière aux plus faibles

Il prendra le plus grand soin des frères fautifs car ce ne sont pas les bien-portants qui ont besoin de médecin mais les malades. (27,1)

Il emploiera toute sa sollicitude au soin des malades, des enfants, des hôtes, des pauvres.(31,9)

Il prendra le plus grand soin que les malades ne souffrent d'aucune négligence. (36,6)

Il prendra la faiblesse des frères infirmes et délicats en considération. (48,25)

Accueil, écoute, même dans le reproche

Qu'il commande un travail pour Dieu ou pour la terre, il agira avec réflexion et mesure. (64,17)

Mêler selon les circonstances la sévérité à la douceur, et montrer soit la rigueur d'un maître, soit la bonté d'un père. (2,24)

Selon le caractère et l'esprit de chacun, il se conformera s'adaptera à tous. (2,32)

Qu'il fasse toujours passer la miséricorde avant le jugement (64,10)

Il haïra les vices, il aimera les frères (64,11)

Quand il aura à corriger il le fera avec prudence et sans excès : il ne faut pas qu'en voulant gratter la rouille il brise le vase. (64, 12)

Dans son enseignement, en effet, l'abbé doit toujours observer cette directive de l'apôtre : reprends, exhorte menace. (2,23)

Avec l'un il usera de douceur, avec l'autre d'un blâme, avec un troisième de persuasion. (2,31)

Moine parmi les moines

Qu'il observe en tout point la présente règle (64,20)

Il doit diriger ses disciples, en montrant ce qui est bon et saint plus par ses actes que par ses paroles. (2,12)

Travaillant par ses monitions à corriger les autres, il corrigera lui-même ses défauts. (2, 40)

Gouverner avec les autres

Toutes les fois qu'il s'agira de traiter d'affaires importantes au monastère, l'Abbé convoquera toute la communauté et dira de quoi il s'agit (3,1)

Mais s'il s'agit d'affaires de moindre importance pour le monastère, il lui suffira du conseil des anciens (3,12)

Des moines seront élus tels que l'Abbé puisse se reposer sur eux et les associer à ses propres charges. (21,3)

 
greniertitrecroix

Accueil       Présentation grenier - cisterciens       
   La pensée cistercienne :
Le message : l'amour, l'Incarnation, Marie, l'existence chrétienne
Le florilège : l'amitié,  le baiser, la joie, la miséricorde, la prière, le repos, le silence...
Un aujourd'hui de la vie cistercienne :
les evenements,       la lectio divina         La liturgie
L'histoire du monachisme
contact - liens - notes
Liste des textes cités