greniertitrecroix

Bourges, 2 février 2019

Temps de prièrebourges

à partir de poèmes de

FRERE CHRISTOPHE , moine de Tibhirine

Quelques éléments sur la belle rencontre de prière avec des poèmes de Christophe que j'ai organisée au Carmel de Bourges le 2 février dernier, pour la fête de la vie consacrée.

Ce fut un temps extrêmement riche et émouvant, qui a beaucoup touché les religieuses : Carmélites, Annonciades, Petites Sœurs de Jésus, quelques Consacrées et les quelques religieux présents, ainsi que la quarantaine de laïcs qui y ont participé (déjà une cinquantaine lors d'une première rencontre en mai dernier)

J'ai d'abord présenté Christophe avec un diaporama de fond : petit séminaire, abandon en mai 68, études de droit, engagement auprès des pauvres d'Emmaüs. En 1972, il reçoit un soir dans sa chambre d'étudiant comme un appel décisif le « Je t'aime » du Seigneur, qui devient le mot clé de son existence. En coopération en Algérie, il rencontre la Communauté de Tibhirine où il passe quelques week-ends. Peu à peu, l'appel se confirme : il reviendra pour Dieu et l'Algérie. Noviciat à l'abbaye trappiste savoyarde de Tamié, tente un premier séjour à Tibhirine revient à Tamié, où il fait Profession solennelle le 1er novembre 1980. Il suit une formation au métier de menuisier. En 1987 il rejoint définitivement le prieuré de Notre Dame de l'Atlas, où il est ordonné prêtre le 1er janvier 1990.

Présentation des poèmes de Christophe... Ils sont lus à haute voix par Elisabeth Woznica, comédienne amateur de grand talent et de grande sensibilité, qui nous a beaucoup émus, puis projection. Un temps est maintenant laissé aux participants pour intérioriser ces textes qu'ils ont alors entre les mains, chacun est invité à partager ses réactions sur un petit billet, s'il le désire, billets qui vont être lus à haute voix.

On ne peut ici tout rapporter ! Mais goûtons à notre tour un poème de Christophe, et accueillons le partage !

poeme-Toute la vie d'un disciple : le laisser parler en moi, passer en moi, lui confier ma vie, le laisser ouvrir plus grand mon cœur, le réjouir, même s'il faut s'accrocher parfois au bois de la + , pour aller et sortir… cf. les disciples d'Emmaüs.

-Oui, Seigneur, je m'approche Tu es venu me chercher pour la joie d'être avec toi.
Je te dis ma vie, Tu danses en moi. Je m'accroche à toi.
Surtout ne lâche jamais ma main.
Ne me laisse pas m'éloigner de toi.

-Approche Ecoute Cœur Salut Guérison Réjouis-toi
Va C'est Dieu qui dit à Abraham : Quitte, va vers toi
Là, dans la profondeur de ta vie, JE SUIS, Je te tiens la main.

-Ecoute- moi
Viens toi en réponse à l'oreille me dire ta vie
Tout contre me raconter ton cœur

-Approche … Va

-Cf. le chant « Tu fais ta demeure en nous Seigneur »

-Sobriété, vérité, libération de la personne.



La cérémonie se terminait par le chant « Je vous ai choisis », que j'accompagnais à la guitare, et la prière finale

allons         Père         allons    dire merci
                                    allons    au Christ
allons        Père          allons     en Eglise
                                    allons    dans le Feu
allons dans le Vent   pour dire « je t'aime »
allons          pour la paix       vraie
                   et le pain véritable
                   et pour la liberté
il est temps d'en finir avec le Mal
                                   par un baiser de toi
                                   qui fera toutes choses
                                   nouvelles et belles
                                  dans      l'AMOUR
allons-nous-en, frères,  en sacrifice de louange
                                       à DIEU

Accueil    -   Présentation grenier - cisterciens       
La pensée cistercienne : - le message : l'amour, l'Incarnation, Marie, l'existence chrétienne
           - un florilège : très souvent cités : l'amitié,  la joie, la prière, le repos, le silence... et bien d'autres
Un aujourd'hui de la vie cistercienne : les événements,   -  la lectio divina   -  la liturgie
L'histoire du monachisme cistercien
Contact