greniertitrecroix

Martyr, c'est un mot tellement ambigu ici... S'il nous arrive quelque chose – je ne le souhaite pas – nous voulons le vivre ici en solidarité avec tous ces algériens (algériennes) qui ont déjà payé de leur vie, seulement solidaires de tous ces inconnus, innocents... Il me semble que celui qui nous aide aujourd'hui à tenir, c'est celui qui nous a appelés... J'en reste profondément émerveillé : Celui qui nous affermit  avec vous (peuple algérien) en Christ et qui nous donne l'onction : c'est Dieu.

Frère Michel (extrait d'une lettre à un moine)

Dans le film DES HOMMES ET DES DIEUX

La scène se déroule peu de temps après l'agression des islamistes le soir de Noël. Frère Christophe et frère Christian échangent, le premier dit ses peurs, ses questions pourquoi risquer d'être martyrs « pour Dieu ? pour être des héros ? pour montrer qu'on est les meilleurs ? » Frère Christian répond alors : « non, non, par amour, par fidélité... l'amour endure tout ».

Cette volonté de fidélité est bien évoquée tout au long du film.

F!délité des frères enracinée dans la fidélité de Dieu, Frère Christian justifiant son choix de rester à Tibhirine : « Les fleurs des champs ne changent pas de place pour trouver les rayons du soleil, Dieu prend soin de les féconder là où elles se trouvent ». « Nous sommes dans une situation à risque, écrit frère Luc, mais nous persistons dans la foi, dans la confiance en Dieu.»
Fidélité de Dieu et réponse à cette fidélité exprimée au rythme des journées dans les temps de prière solitaire et communautaire... « Comme une terre assoiffée, nous voici devant toi, Seigneur »

Fidélité vécue ensemble : « Mon appel est d'être ici avec les autres » dit l'un d'eux et frère Amédée demande, avant de prendre une décision : « il faut prier ensemble »
Et simplement dans la vie de tous les jours au cours de laquelle chacun remplit sa tâche pour le service de tous. Frère Luc : « En attendant j'accomplis ma tâche, recevoir les pauvres et les malades ».
De nombreux gestes de réconfort, d'amitié, de bonté les uns envers les autres disent la solidarité dans l'épreuve et un peu, le prix de cette fidélité.

Fidélité au peuple algérien, manifeste dans la vie au milieu des habitants. En commençant l'une des réunions communautaires, frère Christian affirme :« Nous avons été appelés à vivre ici, dans ce pays, avec ce peuple qui a peur aussi.»
« Le village il a grandi avec le monastère », « notre protection c'est vous » disent les voisins.
« Notre mission ici n'est pas terminée.» « Partir c'est fuir et abandonner le village aux terroristes » affirment les frères.

Fidélité qui dit le « jusqu'au bout » de l'évangile : au jour le jour, un jusqu'au bout du temps donné, mais aussi un jusqu'au bout de l'amour : « notre mission ici c'est d'être frère de tous ».
Frère Luc soigne aussi bien le terroriste que les gens du village, frère Christian est ému par la mort du chef terroriste et prie pour lui...

Près de Marie je suis en paix
et silence d'écoute
T'écouter,
c'est recevoir le lieu de la stabilité :
demeurer en Ta Parole,
demeurer en Ton Amour...
et s'attendre à Toi
                     Viens vite, bientôt !
 
S'attendre à Toi, ici à Tibhirine,
      s'attendre : nous et le Souffle
                        Oh ! Marana tha !

Frère Christophe, cité dans "Aima jusqu'au bout du feu".


F I D E L I T E

Faire mémoire des sept frères de l'abbaye cistercienne Notre-Dame de l'Atlas, à Tibhirine, morts-martyrs le 21 mai 1996 à la fin d'une détention de 55 jours.
Nous le faisons maintenant autour du mot FIDELITE. :  Simple fidélité de tous les jours

                           Pour être là


ami
tiens  la  table       prête  et  belle

et ton   regard       sur le seuil
en silence éveillé

pour  être  là
                          quand  la  lumière
                          de   retour
                          se   présente
                          et   s'invite à manger

tâche  de bien  la  recevoir
sans  mesurer   le vin
et sans  peser  le pain

fais   tout   comme  il  faut

                                    et laisse tout
                                    pour  être  là

Poème de frère Christophe,
cité dans "Aime jusqu'au bout du feu".

Accueil       

Présentation grenier - cisterciens       
   
La pensée cistercienne :

Le message : l'amour, l'Incarnation, Marie, l'existence chrétienne
Le florilège : l'amitié,  le baiser, la joie, la miséricorde, la prière, le repos, le silence...

Un aujourd'hui de la vie cistercienne :
les evenements,
la lectio divina 
La liturgie

L'histoire du monachisme

contact - liens - notes

Liste des textes cités