greniertitrecroix

Ou nous aimons Dieu parce que nous espérons en Ses dons, ou nous espérons en Lui parce qu'il nous aime. Nous commençons parfois par la première sorte d'espérance, avant de nous élever jusqu'à la seconde. Dans ce cas l'espérance et la charité sont intimement liées, et se reposent en Dieu. Alors chaque acte d'espérance peut s'ouvrir sur la contemplation, car cette sorte d'espérance porte en soi son épanouissement.
Plutôt que d'espérer dans le Seigneur parce qu'il nous aime, mettons toute notre espérance dans cet amour même. Cette espérance-là est aussi sûre que Dieu Lui-même, et ne sera jamais déçue. C'est plus qu'une promesse qui porte en soi son épanouissement : c'est un effet de l'amour même qu'elle espère. Elle cherche la charité parce qu'elle l'a déjà trouvée. Elle cherche Dieu sachant que Dieu la possède déjà, et tend vers le Ciel en sachant obscurément qu'elle y est déjà arrivée.

De tous nos désirs, il en est un qui ne peut manquer de se réaliser : c'est celui d'être aimé de Dieu. Nous ne pouvons le désirer efficacement sans désirer en même temps L'aimer, désir qui ne peut nous tromper. En désirant L'aimer, nous commençons à le faire. Notre liberté est parfaite lorsqu'aucun autre amour ne vient mettre obstacle à notre désir d'aimer Dieu.
Mais si nous aimons Dieu pour autre chose que Lui-même nous chérissons un désir qui peut être illusoire. Nous courons le risque de Le haïr si nous n'obtenons pas ce que nous désirons.
Il est légitime d'aimer et de rechercher les choses qui deviennent des moyens d'aimer Dieu. Il n'est rien que nous ne puissions lui demander si nous le désirons pour augmenter, en nous ou chez les autres, son amour.

Thomas Merton - « Nul n'est une île » extrait chapitre deux

Pour retrouver le sens de la lectio et quelques suggestions : la lectio divina. 

L'espérance

Les lignes qui suivent nous présentent une lectio divina à partir d'un passage du livre « Nul n'est une île », écrit par Thomas Merton, moine cistercien (1915-1968).

J'invoque l'Esprit-Saint
Temps de l'avent... il vient nous redire la longue attente de l'accomplissement des promesses divines exprimées par les prophètes, hommes de l'espérance... Dieu est fidèle...
Que l'Esprit qui vient au secours de notre faiblesse me redise ce qu'est l'espérance, on en parle si peu ! et comment y participer pour le monde qui en a tant besoin maintenant.

Je lis le texte une première fois pour le découvrir

Je relis lentement le texte pour "l'écouter" et je note.
Espérer les dons de Dieu, espérer en Dieu,
Sont liées : l'espérance et la charité, espérance et contemplation, espérance et épanouissement,
L'espérance est: sûre comme Dieu, elle ne sera jamais déçue,
Elle est un effet de l'amour,
Elle cherche Dieu, la charité, tend vers le ciel.
Espérer, c'est désirer...  c'est attendre l'accomplissement de nos désirs...
Ce désir peut concerner Dieu, son amour, notre liberté,
On peut aussi désirer n'importe quoi si ça peut servir l'amour.
On peut être déçu dans ses espérances : ne pas recevoir ce que l'on désirait..

Je retrouve en ce texte quelques bribes des Ecritures :
Tu sauras que Yahvé ton Dieu est le vrai Dieu, le Dieu fidèle qui garde son alliance et son amour pour mille générations... (Dt7, 9)
Gardez courage, j'ai bel et bien vaincu le monde (Jn 16,33)
Si vous demeurez en moi et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voulez et vous l'aurez.
C'est la gloire de mon Père que vous portiez beaucoup de fruit. (Jn 15, 7-8)
Mon Dieu dont je suis sûr (Ps 90-91, 2)
Tous ils comptent sur toi pour recevoir leur nourriture en temps voulu (Ps 103-104, 27)

Et les accents cisterciens : L'attachement au livre du Cantique des cantiques qui est le chant des aspirations de deux désirs...
Les choix de vie qui appliquent une hiérarchie entre les biens, la place de la prière à laquelle rien ne doit être préférée...

Je médite à partir de ces lectures
Espérer... on espère un tas de choses chaque jour... depuis le beau temps jusqu'à une bonne entente autour de nous en passant par l'habituel quotidien, que le gâteau soit réussi que mon travail soit apprécié...
Qu'en est-il de l'espérance chrétienne en tout cela ? Elle ne doit pas être forcément étrangère : n'est-ce pas chercher, désirer, espérer notre épanouissement et celui de nos proches ? Toutes ces actions ne sont-elles pas le fruit de l'amour que nous portons et que nous recevons ?
En tout cela quand je cherche une réussite personnelle, au ras des pâquerettes, alors l'espérance chrétienne est nulle. Quand j'essaie d'orienter ma vie selon la présence amoureuse de Dieu pour moi, alors tout peut être pris par lui et transfiguré. Notre liberté est parfaite lorsqu'aucun autre amour ne vient mettre obstacle à notre désir d'aimer Dieu.
Place de la prière pour me fixer sur l'essentiel... pour connaître cet Amour toujours à l'œuvre... cet amour qui pardonne, en désirant l'aimer nous commençons à le faire.
Nous parlons peu de l'espérance, est-ce seulement le mot qui manque ? comment, en quoi espérons-nous ? Nous comptons sur Dieu, le salut, c'est son affaire... Nous comptons sur lui de façon passive, ce qu'il a à réaliser ne nous concerne pas, ça nous dépasse ! Espérer en l'amour de Dieu nous engage... A travers moi Dieu veut que règne son amour, sa paix, le bonheur...
Remettre le mot à l'honneur pour nous remettre dans l'attitude de pauvreté qui sait qu'elle n'a rien à attendre de soi mais qu'elle a à accueillir tout de Dieu.

Je prie
Prier le Notre Père : chaque demande nous dit le désir de Dieu et sur quoi peut porter notre espérance... et notre participation à exaucer ces désirs.

Je contemple Jésus
"Pour moi je savais que tu m'exauces toujours"
Contempler Jésus sûr de son Père qu'il connaît intimement.

 

 

 

 

 

Accueil       

Présentation grenier - cisterciens       
   
La pensée cistercienne :

Le message : l'amour, l'Incarnation, Marie, l'existence chrétienne
Le florilège : l'amitié,  le baiser, la joie, la miséricorde, la prière, le repos, le silence...

Un aujourd'hui de la vie cistercienne :
les evenements,
la lectio divina 
La liturgie

L'histoire du monachisme

contact - liens - notes

Liste des textes cités