grenier
dessin

Accueil      
Présentation
grenier - cisterciens       
La pensée cistercienne :
            -
 message : l'amour, l'Incarnation, Marie, l'existence chrétienne
          - sermons de saint Bernard de Clairvaux à partir du Cantique des Cantiques, extraits
          - florilège : très souvent cités : l'amitié,  la joie, la prière, le repos, le silence... et bien d'autres
Un aujourd'hui de la vie cistercienne : les événements   - Tibhirine  - la lectio divina   -  la liturgie
L'histoire du monachisme cistercien
contact

LE   TEMPS    DE    L ' E S P E R A N C E

A la date prévue pour leur fête, le 8 mai, adressons-nous aux bienheureux martyrs de l'Algérie et plus particulièrement aux moines de Tibhirine : Christian, Luc, Bruno, Célestin, Michel, Paul, Christophe...
Ecoutons-les nous parler de l'espérance, nous avons à la vivre particulièrement en ces temps de bouleversements profonds.
Christian de Chergé nous dit comment elle peut se vivre au jour le jour, rien de plus simple !
Christophe nous livre sa méditation : Dieu est notre espérance !

Frère Christian : Plus immense est l'espérance, mieux elle perçoit d'instinct qu'elle ne saurait s'accomplir qu'en s'investissant résolument dans une longue patience, avec soi, avec l'autre, avec Dieu même. C'est au jour le jour qu'il lui faudra s'entretenir, pour vivre. Tous les petits gestes lui sont bons pour se dire. Un verre d'eau offert ou reçu, un morceau de pain partagé, un coup de main donné, parlent plus juste qu'un manuel de théologie sur ce qu'il est possible d'être ensemble.
Nous sommes marqués, les uns et les autres, par l'appel d'un au-delà, mais la logique première de cet au-delà, c'est qu'il y a mieux à faire entre nous, aujourd'hui, ensemble. Un nouveau monde est en gestation, et il nous revient de laisser pressentir son âme...

Cité dans « L'invincible espérance »


Frère Christophe :

Ô DIEU, C'EST TOI, NOTRE ESPÉRANCE SUR LE VISAGE DE TOUS LES VIVANTS !

Dans ce thème, il s'agit de DIEU - TOI, notre ESPÉRANCE...
Aveugles et sourds, il nous faut commencer par L'entendre Se dire à nous,
et, par une écoute patiente, en venir à croire, à voir le Jour, à espérer :
s'attendre à tout de Toi, c'est vivre de grâce.
    Car tout ce qui a été écrit jadis l'a été pour notre instruction afin que par la persévérance et la consolation apportées par les Écritures, nous possédions l'ESPÉRANCE (Rm 15,4).

J'estime que la Bible est livre d'espérance et que sa lecture « a l'espérance pour résultat » (Paul Beauchamp. « La Bible, livre d'espérance »).
Ce thème nous conduit à ['école du Verbe ensemble, et certes, il n'y a pas à faire les fiers ! En matière d'Espérance, tout est à re¬prendre chaque matin : écoute... espère le Seigneur et garde son chemin (Ps 36,34). Sois fort ! Prends cœur et prends courage l (Ps 26,14)

1. TOI
Dans ce thème, il s'agit de DIEU - le Saint, le Très-Haut - mais si je Le prie, alors il est question de TOI, dont il est dit : TOI, notre Espérance !
C'est par ce. mode particulier de connaissance - espérer en Toi -qu'est posée - pro-posée - la relation inouïe :
    Toi, c'est toi notre Espérance. C'est-à-dire : nous voici ensemble espérant bien te connaître un jour, Te voir en face. Et nous alors, illuminés par Ton Regard : co-vivants.

Après avoir écrit « DIEU », après l'énumération de tous ses plus beaux noms : Paix, Lumière, Miséricorde, Vie... Amour, Lui dire TOI, c'est s'engager dans l'aventure la plus folle, la plus risquée, la plus heureuse. C'est commencer d'espérer à partir de rien d'autre sinon TOI :
    « Pour être prêt à espérer en ce qui ne trompe pas,
il faut d'abord désespérer de tout ce qui trompe (G. Bernanos, cité par J. Ellul qui ajoute: « tout Qohélet est là »)

Toi, ESPERANCE NÔTRE :
alors, au cœur de nous s'ouvre un chemin, une piste de bonheur :
« Étrange propriété de l'espérance : elle n'est pas une incertitude, elle n'est pas non plus un savoir.
Elle n'éclaire pas comme un projecteur, elle clignote plutôt, comme une étoile.
Une espérance ne peut être authentique si elle est péremptoire ou tapageuse » (Paul Beauchamp)
Elle n'est pas au service de l'ambition totalitaire d'un groupe...
Elle est tout le contraire de l'obstination d'un cœur mauvais (Jr 18,12)
Elle s'ouvre devant nous et nous expose ensemble à Toi : Pas de ruse en Toi, mon Rocher (Ps 91,16) !
    Toi, l'Inespéré, nous arrivant comme un « bon jour » bouleversant comme un « salut » surprenant : Réjouis-toi !
... et l'Espérance ne ment pas car l'Amour de Dieu a été répandu dans nos cœurs - comme d'abord en Marie (Lc 1,28) - par l'Esprit-Saint... (Rm 5,5) Elle produit ce que je n'arrive pas - jamais - à faire, ce désir infini de Toi
                   entraînant dans son élan de vie :
    un désintéressement, un renoncement : ton amour vaut mieux que la vie ! (Ps 62,4)
    un choix : pas d'autre bonheur que Toi ! (Ps 15,2)
    une solitude aussi : car tu me donnes d'habiter seul dans la confiance ! (Ps 4,9)
    un événement, naître à nouveau : le seul pouvoir qui jamais ne sera conquis est donné a qui Te reçoit (Jn 1,12)
    «Naître, c'est naître à l'Espérance» (Paul Beauchamp)

C'est entrer dans l'à-venir de Toi, et s'offrir pour qu'il advienne en ce monde.
Quelle mission, ce bonheur-là I... affrontant le pire (Paul Beauchamp)

Véritable folie : « Dieu rejeté (par Israël) ne rejette pas (Israël).
                      Quoi de plus fort pour nourrir l'espérance? »
                      Le pire, Jésus ne l'a pas fui. Il l'a affronté, désiré jusqu'à l'angoisse et la révolte. Sur la Croix, il l'a accepté comme une table dressée - servie - par Dieu, son Père, face à l'ennemi (Ps 22,5). Il nous livre alors le SOUFFLE DE L'ESPERANCE. Quelques femmes, dont Marie debout, sont là, ainsi que le disciple aimé. C'est l'heure de l'Espérance contre toute espérance (Rm 4,18).

2 L'envisagé de Toi... c'est moi
Dans ce thème, si je le prie et cherche à comprendre,
pour accorder mon cœur et mon intelligence à ce que je dis, à ce que l'Esprit veut dire en moi : TOI SUR LE VISAGE DE TOUS LES VIVANTS,
je fais une première découverte :
     L'ENVISAGE DE TOI parmi tous, choisi, élu, regardé, aimé, c'est MOI.
Si je veux bien... Et les autres alors?
    Pour que tout devienne VISAGE, tu ne peux faire autrement que d'envisager chacun et chacune... quitte à nous demander notre aide, la complicité d'un regard pur.

a. Oui, d'abord « MOI ».
Espérer, ce serait reconnaître
devant Toi l'être étonnant que je suis. Alors même que j'avais dit: «les ténèbres m'écrasent », la nuit devient  lumière   autour de moi (Ps 138,14.11)
L'humanité est appelée a devenir VISAGE : Ils verront Son Visage... il n'y aura plus de nuit... car le Seigneur Dieu répandra sur eux sa lumière, et ils régneront (Ap 22).
Chacune et chacun s'entendra dire : Debout! Resplendis! Car voici ta lumière et sur toi se lève la gloire du Seigneur... et ton Dieu sera ta splendeur ! (Is 60 1-19)

Oui, un avenir de lumière nous attend, et déjà il se donne à vivre : enfants de lumière nous le sommes.
      Aussi, je choisis de me tenir sur le seuil, dans la maison de Toi (Ps 83,11)
     c'est un bonheur qui m'arrive : Heureux qui espère en Toi ! (Ps 83,13)
     Toi, soleil, bouclier de lumière, de grâce, de gloire, ma lumière et mon salut (Ps 26,1),
     Je T'en prie : que Ton Visage - sur le visage de tout vivant -s'illumine ! (Ps 118,135)

b. Moi... et les autres ?
Moi et Toi, ce face à face, s'il ne reçoit une ouverture, une brisure, risque fort de n'être qu'une illusion, voire une prison. Je ne suis pas sorti de moi-même, et j'ai capturé la Gloire de Toi, je l'ai réduite, me prosternant devant l'Idole : « Moi ». Recevoir de Toi mon être comme Visage - en quête de ton Visage - c'est la liberté, et c'est une investiture qui m'oblige : impossible de me dérober à mon prochain. Dans son visage, tu me regardes.
Étranger, prisonnier, nu, affamé, tu en appelles à l'Espérance : c'est à moi de la mettre en œuvre. Espère ! Prends cœur ! Prends courage ! Espère encore !
Sois fort (Ps 26,14) Il y va de la vie de ton prochain, blessé sur le bord du chemin. Allons !
L'Espérance ainsi située à hauteur de regard, ne peut plus être une évasion.
Rêver n'est pas permis quand l'autre a faim, est malade...
Espérer, c'est croire en l'impossible que toute relation vraie, juste, au fond attend :
    espérance du pardon (Ps 37), et de la justice
    espérance d'un baiser (Ct 1,1, ou Lc 15) : justice et paix s'embrassent (Ps 84,11)
    espérance d'un mot : Il me dira... tu es mon fils... (Ps 2,7)
    espérance de... VIE !

Passer outre, refuser ou fuir cet inespéré attendu de l'autre, c'est au fond, choisir la mort, et plus encore devenir son artisan
S'ouvrir à l'espérance de Dieu, là, sur le visage de l'autre, se laisser bousculer, déranger, dérouter, c'est ne plus rien savoir, c'est entrer dans ce que « Toi », tu sais
    La porte d'espérance, c'est le malheur (le val d'Akor) qui s'ouvre à la nouveauté (cf. Os 2,17), et m'intime un commandement nouveau, le commandement du nouveau dont Tu veux nous faire les com¬plices, amoureux.

Espérer va nous prendre du temps.
La lumière semée pour le juste, la joie au cœur simple (Ps 96,11), auront besoin de respect, d'attentions, de soins, et sans doute aussi de consolation aux mauvais jours...
L'espérance : UN VRAI LABEUR DE JARDINIER !
     Habite la terre et reste fidèle...
     Qui espère le Seigneur possédera la terre !

     Un avenir est promis aux pacifiques (Ps 36,3.9.37)
     En marche, les artisans de paix, ils seront appelés tes fils ! (Ps 127,1.6 ; Mt 5,9)
Et je rencontre un beau matin ces mots de René Habachi. Vite, je les recopie pour les inscrire en cet aujourd'hui difficile : « L'Espérance se reconnaît au regard ferme, au geste audacieux, à la décision résolue, à ce dynamisme viril qui pose des actes au lieu d'en bavarder. Qui signe d'une main sûre la page du passé et accueille dans une vaste respiration l'avenir qui avance. Elle adopte parfois la forme d'une entreprise audacieuse, mais aussi les chemins les plus humbles du retour à la maison. Son authenticité rajeunit toutes choses... »

Texte cité dans : " Lorsque mon ami me parle "

x x

Autres pages Tibhirine

21 mai 2019 : Bienheureux martyrs

8 décembre 2018 : Béatification des 19 martyrs d'Algérie

21 mai 2018 : Sainteté d'après le pape François

21 mai 2017 : Le martyre

21mai 2016 : L'héritage

21 mai 2015 : messagers de paix

21 mai 2014 : La pauvreté à Notre-Dame de l'Atlas

21 mai 2013 : La fidélité à Notre-Dame de l'Atlas à Tibhirine

21 mai 2012 : faire mémoire

Une tapisserie de Malel