grenier
dessin

Accueil      
Présentation
grenier - cisterciens       
La pensée cistercienne :
            -
 message : l'amour, l'Incarnation, Marie, l'existence chrétienne
          - sermons de saint Bernard de Clairvaux à partir du Cantique des Cantiques, extraits
          - florilège : très souvent cités : l'amitié,  la joie, la prière, le repos, le silence... et bien d'autres
Un aujourd'hui de la vie cistercienne : les événements   -  la lectio divina   -  la liturgie
L'histoire du monachisme cistercien
contact

26 janvier,
nous fêtons LES SAINTS FONDATEURS
Robert, Albéric et Etienne,

fondateurs

au 12ème siècle, sur le roc de la Charité, ils ont bâti les fondations de l'Ordre Cistercien.

 


 

Qui sont ces fondateurs ? Il est bon, sans doute, de relire leur histoire.

Les fêter c'est reconnaître dans la louange ce que nous leur devons, c'est nous reconnaître héritiers et responsable de l'héritage.
Voici comment Bienheureux Christian de Chergé, prieur au monastère de l'Atlas à Tibhirine, le rappelle lors du « chapitre journalier »le19 février 1991.

(Extrait des Constitutions de l'Ordre)
L'Ordre Cistercien de la Stricte Observance prend sa source dans la tradition monastique de vie évangélique qui trouve son expression dans la Règle des monastères de saint Bernoît de Nursie. Les fondateurs de Citeaux donnèrent à cette tradition une forme particulière dont certains aspects furent défendus avec force par les monastères de l'Etroite Observance.

- Nous sommes inscrits, inclus dans une histoire, c'est-à-dire dans une continuité, dans une durée, et aussi dans une culture originelle marquée par l'Occident, spécialement par la France et sa propre histoire (chevalerie, Révolution, Séparation...).

- Nous ne sommes pas une génération spontanée : en tant qu'Ordre de Citeaux, nous avons une père « saint Benoît » et Benoît lui-même avoue et désigne ses antécédents. En fait, nous sommes nés de l'Evangile, parmi d'autres. Notre « chaîne » nous ramène par l'Esprit au Christ qui envoie.

- Nous sommes ici le fruit concret d'un envoi qui nous fit répondre à notre fonction propre dans l'Eglise et le monde, héritiers de Staouëli*, la première fondation de l'Ordre en Afrique (là encore, histoire coloniale).

-Nous sommes liés à un monde en pleine évolution... et l'évolution de nos Constitutions a le sens de la vie qui s'adapte en permanence aux conditions nouvelles des temps et des saisons, des lieux et des situations.

- Nous sommes les dépositaires actuels d'un patrimoine infiniment riche et précieux : les vies et les labeurs de tant de frères... et, si nous nous laissons conduire et modeler dans l'esprit des Constitutions, nous entretenons ce Patrimoine.

Staouéli : En 1843, douze moines de l'Abbaye Cistercienne d'Aiguebelle (dans la Drome), fondent un monastère en Algérie, à Staouéli,

 

x x -Nous sommes inscrits, inclus dans une histoire, c'est-à-dire une continuité,