greniertitrecroix

Dans le film DES HOMMES ET DES DIEUX

Les temps de prière, la réflexion dans les échanges, les lieux : le scriptorium, la chapelle... montrent ce qui fait l'essentiel de la vie des moines. Essentiel vécu dans l'ordinaire des hommes de ce village de Tibhirine : travail, relations, inquiétudes, affrontements... Vécu animé par l'amour, le respect, puisés dans leur union à Dieu et qui permettra de dire à des habitants du village : « les moines, ils nous aimaient ».

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                         fleurd

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

          fleurt

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

          fleurq

PRESENTATION DU THEME

« Dans mon cœur
sois  bien  libre
et   je   t'en   prie
                         fais   comme chez toi »
Frère Christophe

Ceci a déjà été dit dans la présentation du message ou des divers thèmes : pour les mystiques cisterciens l'essentiel de la vie chrétienne réside en la rencontre de l'homme avec Dieu.

Mais si du côté de Dieu tout s'accomplit à merveille, il n'en est pas de même pour nous « Je fais le mal que je ne voudrais pas » disait saint Paul... Et les écrits cisterciens ne cachent pas toutes les misères qui à longueur de temps entravent notre générosité, notre désir de rencontrer Dieu, notre soif d'aimer !
Une lutte pour essayer de faire triompher en nous le bien, voilà ce que serait donc la vie chrétienne ? Quand on s'y essaie on a bien vite fait de voir que l'échec est là.
Les Pères cisterciens sont réalistes : ils font l'expérience de leurs incapacités, ils connaissent bien la nature humaine dans tous ses manques, ses pesanteurs...
Mais cette nature humaine, à partir de leur connaissance de l'Ecriture, à partir de leur vie, de leur foi, ils la voient voulue par Dieu, aimée de lui, transfigurée en lui...
Ils ont toujours présent à l'esprit cette double réalité : il est impossible à l'homme de réussir par lui-même, à vivre de l'amour ; il est toujours offert à l'homme, d'accueillir en lui, Celui qui n'est qu'Amour.

La vie chrétienne est alors beaucoup plus un abandon qu'une lutte... la référence incessante à Celui qui veut et peut faire de nous ses fils.
Les écrits cisterciens nous montreront le chrétien invité à « trouver Dieu en toute chose », à longueur de temps... Pour cela il dispose d'un certain nombre de moyens.
- La fréquentation des Ecritures permet de découvrir qui est Dieu, les chemins qu'il a pris pour nous dévoiler son Amour et qu'il nous invite à suivre à notre tour.
- La prière, la contemplation, le silence sont temps de rencontre, accueil d'une présence agissante.
- Le don dans tout l'ordinaire du quotidien comme dans le plus inattendu, épanouit le meilleur de nous-même dans lequel Dieu se reconnaît. Là, il est vrai, peuvent, doivent, intervenir l'ascèse, la mortification : non pas pour accumuler des efforts, des mutilations, mais par la nécessité de faire des choix, ce qui implique forcément un renoncement !

« La misère appelle la miséricorde » A côté de l'homme indigent, pécheur, se tient toujours Celui qui nous a donné Jésus-Christ pour nous montrer comment vivre en Fils en qui l'Esprit d'Amour est plus fort que tout. Le chrétien serait celui qui, par sa foi qui s'incarne dans ses choix de vie, se laisse libérer pour faire place à l'Amour.

deuxenun 
Au grenier
nous ouvrons le casier :
le message de
 l'existence chrétienne

Pauvres de Toi

                 où    aller     plus     vrai
                        nul   autre  que toi
                        tout  autre  en  toi

     tu es le  plus beau  risque              des religions
     toi         le  plus  grand
     de   la    foi
                                                     louange à toi

    émus
    épris
    débordés     de  toi                        bouleversés
    d'espérance       et         chargés
    de toi
                        qu'allons-nous vivre
                        ensemble ?

    prendre    le    chemin
    dans        l'entre-nous
                                        ouvert
    aller    pieds    nus        au  plus  près de la terre
    pauvres de toi
                                     jusqu'où
    le don brûlant
    nous aventure
               et si tu veux
               nos yeux verront

                              le feu

Poème de frère Christophe
     cité dans "Aime jusqu'au bout du feu"

Ici, présentation du message : l'existence chrétienne

Voir les extraits des écrits de Bernard de Clairvaux, Guillaume de Saint-Thierry et homélie, frère Didier, Tamié

 - -- -- -- -- -- -- -- -- -

Le message,
la pensée cistercienne,
développée encore en :
- Amour
- Incarnation de Jésus-Christ
- Vierge Marie

- -- -- -- -- -- -- -- -- --

Accueil  -

Présentation :
  grenier    - cisterciens
 
- contact

Le florilège : l'amitié,  le baiser, la joie, la miséricorde, la prière, le repos, le silence, la traditio

Un aujourd'hui de la vie cistercienne

La liturgie

L'histoire du monachisme

Liste
des extraits des écrits