greniertitrecroix

Dans le film DES HOMMES ET DES DIEUX

A plusieurs reprises on voit dans le jardin une statue de la Vierge. Celle-ci a été créée pour le film, inspirée de celle qui se trouve à Tibhirine, au-dessus du monastère...

L'avez-vous remarquée, au fond de l'écran, au-delà de la porte ouverte, entre Frère Christian et le chef islamiste pendant leur dialogue, la nuit de Noël ?
« Simplement là, près de Marie, disciples de l'Agneau » a écrit frère Christophe sur son image du dernier carême...

P R E S E N T A T I O N    DU   THEME
Dévotion mariale ???

La dévotion à Marie de la famille cistercienne et de saint Bernard en particulier, a été déformée, exagérée par une opinion mal informée. Si la place de Marie est importante pour eux c'est qu'ils sont d'Eglise et dans l'Eglise « le douzième siècle est un grand siècle marial » nous dit le Dictionnaire de la spiritualité.

Saint Robert dédie le « nouveau monastère » à Marie et toutes les fondations le seront également. En cela l'ordre cistercien s'inscrit dans le grand mouvement populaire qui fera des plus belles cathédrales des « Notre-Dame »...

C'est au « Livre sur les noms hébreux » de Saint Jérôme (4ème siècle) qu'ils trouvent le sens attribué au nom de Marie « étoile de la mer ».

Des prières à Marie avaient été composées, c'est sans doute dans ce trésor que les premiers cisterciens ont repéré le Salve Regina.

On a cru que Saint Bernard était à l'origine de nombreuses dévotions envers Marie mais il n'en est rien. Son rayonnement a été tel qu'on lui a attribué ce qui venait d'ailleurs, ainsi ce propos : « On n'en dira jamais assez sur Marie ». C'est surtout par l'ordre de Saint Dominique que se répandront les dévotions à Marie : rosaire, méditations et psautier de la Vierge...

Les divers écrits de plusieurs Pères cisterciens présentent les mêmes données de foi : cela montre qu'ils appartiennent bien à leur siècle, qu'ils ne veulent pas faire preuve d'originalité mais qu'ils expriment à leur manière ce dont vit l'Eglise à cette époque. Leur particularité vient de la passion, de l'enthousiasme avec lesquels ils s'expriment. Ils mettent au service de leurs convictions leur art d'écrire ou de parler, pour exprimer, selon Saint Bernard dans la préface de ses homélies mariales « ce qui lui délectait de dire ».

Les Pères cisterciens nous invitent à relire l'histoire du salut. Nous y trouverons Marie en bonne place. Ils nous invitent à avoir recours à sa médiation, mais ils nous invitent surtout à vivre de ce qui l'a rendue agréable à Dieu : être sans cesse ajustée à Lui par son humilité, sa bonté, sa foi, l'usage de sa liberté, son amour, sa joie... « En la suivant impossible de t'égarer » nous dit saint Bernard.

 

 

iris Au grenier
nous ouvrons
le casier :
le message de Marie

Ici, présentation du message : la Vierge Marie

Ce thème est développé à travers des extraits de Bernard de Clairvaux, Guerric d 'Igny, Amédée de Lausanne, Aelred de Rielvaux

 - -- -- -- -- -- -- -- -- -

Le message,
la pensée cistercienne :
développée encore en :
- Amour
- Incarnation de Jésus-Christ
- Existence chrétienne


- -- -- -- -- -- -- -- -- --

Accueil  -

Présentation :
  grenier    - cisterciens
 
- contact

Le florilège : l'amitié,  le baiser, la joie, la miséricorde, la prière, le repos, le silence, la traditio

Un aujourd'hui de la vie cistercienne

La liturgie

L'histoire du monachisme

Liste
des extraits des écrits

" Tu dis à Elle : « Femme voici ton fils »
Je crois en cet acte de naissance.
...et à moi : « Voici ta mère ». La prendre chez moi c'est m'ouvrir à son travail d'enfantement : patience "

" Près de Toi, Toi tout près de Lui qui te nomme " Femme "...
près de sa Croix je suis dans l'à-venir de
ce je t'aime.

Frère Christophe, cité dans "Aime
jusqu'au bout du feu".

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

   

      iris

 

 

 

 

 

                       iris